PIERRE
RICHARD

S'il y a quelque chose qui cloche dans la Surdo Line, c'est bien ce grand blond. Derrière un air moqueur et des yeux lascifs, c'est un tendre agneau qui bat ainsi la peau de son instrument. L'Agneau de Dieu (il se borne à étudier les religions sans que personne arrive à lui expliquer que ça ne sert à rien) a tout de même un côté démoniaque, qui le pousse à faire des choses horribles comme imiter l'accent français ou créer des rythmes sur un comptoir de cuisine.